Vous êtes ici : Accueil du site Auteur Ma notoriétéDans la presse
L’équipe
Quel jeu joue Agassi ?
L’avis d’une psy
mercredi 4 novembre 2009
Les révélations scandaleuses extraites de son autobiographie interloquent. Pourquoi les fait-il et quelles seront leurs conséquences ?

L’AVIS D’UNE PSY

CLAIRE CARRIER, psychiatre, spécialiste de la médecine et biologie du sport.

« Merci Andre »

« ANDRE AGASSI a été courageux d’endurer ce qu’il a enduré, et courageux de le dire aujourd’hui. C’est une très grande souffrance psychique, mais un chemin de guérison intérieure et de redressement en humanité et non en idolâtrie. Il dénonce le fait d’avoir été un jouet social, un jouet publicitaire. Il s’adresse à tous les gens qui se sont fait du fric sur son image en sachant que son humanité n’était pas reconnue. Il se réapproprie son histoire. Il fait de l’éducation populaire par rapport aux mythes tout créés, à l’identité virtuelle du sport business. C’est très important d’utiliser ce témoignage pour dénoncer les chimères.

Ceux qui sont déçus qu’il révèle son humanité sont des gens « malades », ce sont les mêmes qui sont dérangés que les victimes de viol dénoncent leurs violeurs. Ils préféreraient ne rien savoir. Agassi empêche les autres de rêver. Il libère l’humain à travers l’idole.Mais ce sont ceux qui souffrent de ne plus avoir leur idole qui sont les plus à plaindre. Merci Andre de nous permettre de prendre conscience à quel point nous sommes manipulés par la chose médiatique au détriment de la personne dans son humanité. » – D.B.

 

Répondre à cet article
Cet article est lié aux thèmes suivants :
Documents joints à cet article :
Messages de forum :
Quel jeu joue Agassi ?
mercredi 10 août 2011
par Fabien Ivergneau
C’est vrai qu’il a été le fruit d’un certain acharnement médiatique et publicitaire. Il a tellement apporté à ce sport ; il l’a fait entrer dans l’ère du tennis moderne, en prenant la balle très tôt après le rebond. Travestissant cette discipline constipée en du "ping-pong" agatisé grandeur nature... Une aura exceptionnelle qui occultait (livre à l’appui) une véritable souffrance ; le sport de haut niveau est une contrainte et "nous", au sens le plus large, quelque part complices de cet acharnement...

Agassi, l’agacé magnifique !

Répondre à ce message