Vous êtes ici : Accueil du site Auteur Ma notoriétéDans la presse
Maxi - N° 1005
Vos enfants sont des graines de champion
dimanche 5 février 2006
Dans les clubs de sport, les entraîneurs ont vite fait de repérer les enfants prometteurs qui pourraient devenir de futurs champions. Quel doit alors être notre rôle, à nous, parents ?

Quels sont les pièges qui peuvent guetter les enfants ?

L’avis de Claire Carrier, pédopsychiatre et médecin du sport

Se sentir en échec

S’il ne remporte pas la coupe, le titre, le championnat qui est censé l’amener plus haut ou lui faire intégrer l’équipe des jeunes espoirs, l’enfant sera déçu. Il est essentiel de l’aider à surmonter cet évènement : en lui répétant qu’il a encore toute la vie devant lui et que la vie ne se limite pas au sport, par exemple. En l’aidant à trouver une formation qui l’intéresse pour que l’avenir lui semble toujours ouvert.

Se sentir "supérieur"

Il gagne ? Très bien ! Mais il est jeune et la gloire peut être fugace ! Pour éviter qu’il perde le sens des réalités, traitez-le comme un enfant (ou un ado), et non comme un champion de France (à la maison, il doit obéir aux mêmes règles que ses frères et soeurs). Sinon, il risque de tomber de haut (voire de faire une dépression), le jour où il cessera d’être au top (et ce jour arrivera forcément !).

Avoir trop de pression

Si toute la vie de famille tourne autour de sa passion sportive (si vous avez déménagé pour qu’il soit entraîné dans un club d’élite, si l’un des parents a arrêté de travailler pour rester proche de lui lors de ses déplacements sportifs...), l’enfant risque de penser inconsciemment qu’il n’a pas le droit à l’erreur.

Réduire ce qu’il est à ses résultats sportifs

Evitez de le présenter aux proches comme le champion de France de ceci ou cela. Evitez également de lui rappeler qu’il est le perdant de telle ou telle finale. Dans tous les cas, il doit sentir qu’il est avant tout votre enfant et que vous l’aimez parce qu’il a plein de qualités autres que sportives (il est intelligent, sensible, drôle, sympa...).

 

Répondre à cet article
Cet article est lié aux thèmes suivants :